Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/06/2017

L'immobilier de luxe ne fléchit pas

Les étrangers restent friands de biens immobiliers de luxe dans notre pays : ils alimentent ainsi le marché de l'immobilier de luxe qui, lui, ne connaît pas la crise.

Alors que nous faisions le point sur la situation de l'immobilier, vous avez pu remarquer que l'immobilier à Paris ne baisse pas (8% de hausse sur les douze derniers mois avec les chiffres d'octobre). Cette hausse est en partie due à une inflation immobilière importante dans le marché de l'immobilier de luxe, où des appartements de 400m², valant près de 10.5 M€ trouvent preneur très rapidement.

Par rapport au marché grand public, les biens immobiliers de luxe connaissent une pénurie d'offre. Pour les agences parisiennes Fléau, qui détiennent 50% du marché parisien, les ventes de biens entre 1 et 2M€ ont progressé de 50% (!), 80% pour les biens entre 2 et 4M€ (!!)... le nombre de ventes pour des biens au delà de 4M€ ont été multipliées par 6 !!! Exceptionnel alors que le marché grand public voit sa hausse nettement ralentir et la baisse s'amorcer.

Les taux d’intérêt et le cours du dollar n'influent pas spécialement dans le comportement des acheteurs, ceux-ci venant d'horizons divers tels que la Russie, le Japon, les États Unis (bien sûr) et les pays arabes.

Les prix s'envolent et Paris reste pour l'instant un endroit relativement bon marché par rapport à d'autres capitales telles que Londres, New York ou Tokyo. Les riches investisseurs (ou particuliers) sont à la recherche d'emplacements et de biens exceptionnels. La capitale en regorge et les prix sont donc moins élevés qu'ailleurs.
L'immobilier de luxe a donc de beaux jours devant lui !

Rites de passage, ou comment «resacraliser» certaines étapes de la vie .

Dans notre société égalitariste, une bonne partie des épreuves initiatiques et des rites de passage qui jalonnaient notre enfance et notre adolescence, sont tombés en désuétude. Pour autant, la confrontation au risque, indispensable pour bien grandir, n'a pas disparu. Seule différence avec autrefois : les adolescents, de plus en plus «libres» – autrement dit livrés à eux-mêmes –, s'inventent leurs propres rituels, hors contrôle parental et sociétal.

rites.jpg

Lire la suite

21/08/2016

Les prix du pétrole se stabilisent.

Le prix de référence pour le baril de pétrole, a gagné 1,39 $, soit 1,4 pour cent, le baril sur le New York Mercantile Exchange.


Le prix du pétrole a augmenté après que le gouvernement américain ait déclaré que les Américains ont fortement réduit en Juillet ​​leurs achats de logements neufs, un signe que les taux hypothécaires plus élevés peuvent peser sur la reprise du marché du logement. Les risques liés à la crise politique en Egypte et les conflits de travail dans les ports libyens utilisés pour expédier le pétrole sont les raisons de la hausse de ce Vendredi.


L'Egypte contrôle le canal de Suez et l'oléoduc de Sumed, les voies cruciales de transport entre le Moyen-Orient et de la Méditerranée. Environ 4,5 millions de barils de pétrole et de produits raffinés transitent chaque jour au travers du Canal. Le Brent, qui fixe les prix du pétrole utilisé par de nombreuses raffineries américaines, a gagné 1,14 $  le baril sur le marché à terme ICE de Londres.

Aux États-Unis, le prix moyen d'un gallon d'essence atteint 3,54 $ le gallon. Les prix sont demeuré relativement stable au cours des 10 derniers jours, et sont en baisse de 9 cents à ce jour.


Marché à terme de l'énergie sur le Nymex:


- Le mazout de chauffage a ajouté 3 cents à 3,10 $ le gallon.

- Le gaz naturel a chuté de 6 cents à 3,49 $ par 1000 pieds cubes.

- L'essence en gros a gagné 3 cents à 2,87 $ le gallon.