Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/10/2012

l'éclat de l'or se ternit

Source: Ma presse Canada.

 
Le cours de d'or a enregistré un nouveau repli cette semaine, entraîné dans... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

  •  

    Julien Girault

Le Prix or a enregistré un nouveau repli cette semaine, entraîné dans l'accès de morosité des marchés financiers mondiaux et délaissé par les investisseurs en quête de liquidités, le prix de l'once descendant même brièvement sous 1700$, au plus bas en six semaines.

OR

Le métal jaune n'a pas échappé à la morosité ambiante qui a balayé cette semaine places boursières et marchés des matières premières, affolés par une salve de publications trimestrielles d'entreprises décevantes aux États-Unis comme en Asie, ravivant encore davantage les inquiétudes sur l'économie mondiale.

«Les investisseurs font face à des risques considérables pesant sur la croissance économique mondiale à court terme» et peuvent être incité à se délaisser de leurs métaux précieux pour se procurer des dollar, ce qui place le prix de l'or sous pression, ont résumé les analystes de Deutsche Bank.

«Les incertitudes politiques aux États-Unis et en Chine (avant une transition cruciale au pouvoir) coïncident avec un fléchissement des indicateurs économiques et on peut ajouter la crainte d'un choc budgétaire américain à la fin de l'année, concentrant l'attention sur les questions de liquidités et les menaces de déflation», expliquaient-ils.

Dans ce contexte, le cours du métal jaune a glissé mercredi jusqu'à 1699$ l'once, un niveau plus vu depuis le 7 septembre. Il a abandonné quelque 90$ (-5,3%) en l'espace de 20 jours.

«Il est clair que l'or reste vulnérable» à de nouvelles baisses mais «un rebond dans les semaines à venir est également tout à fait envisageable», ont tempéré les experts de Commerzbank.

En effet, selon eux, le marché de l'or «pourrait profiter à nouveau des mesures d'assouplissement monétaire extrêmes de la Banque centrale américaine (Fed)», lancées en septembre, et qui se traduisent par un affaiblissement du dollar, propre à rendre plus attractifs les achats de métaux précieux libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

L'or s'est d'ailleurs redressé vendredi, après la publication de chiffres meilleurs qu'attendu sur la croissance américaine au troisième trimestre, qui ont revigorés les devises jugées plus risquées comme l'euro, au détriment du dollar.

De plus, «la récente baisse des cours de l'or s'est traduit par un appétit accru de la part des acheteurs chinois et une nette remontée des volumes d'échanges sur le marché de l'or shanghaïen (Shanghai Gold Exchange)», a ajouté Suki Cooper, analyste de Barclays Capital, précisant qu'«une tendance similaire apparaît en Inde».

La Chine et l'Inde sont les deux principaux pays consommateurs d'or dans le monde.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1716$ vendredi contre 1737$ le vendredi précédent.

ARGENT

Considéré comme une alternative meilleur marché au métal jaune mais également métal industriel, l'argent a pâti comme l'or du manque de confiance des investisseurs, sombrant jeudi à 31,52$ l'once, au plus bas depuis fin août.

Le métal gris a terminé vendredi à 31,67$ l'once, contre 33,33$ sept jours auparavant.

PLATINE/PALLADIUM

Les métaux platinoïdes, dont le principal débouché est l'industrie automobile, se sont eux aussi repliés cette semaine, plombés par une conjoncture économique morose et le renchérissement du dollar, l'annonce de nouvelles fermeture d'usines automobiles en Europe contribuant à renforcer le pessimisme des opérateurs.

Alors que se poursuivent les perturbations de la production des mines d'Afrique du Sud (premier pays exportateur de platine), toujours agitées par de violents conflits sociaux, les cours du platine ont désormais effacé les gains qu'ils avaient engrangés au mois de septembre, alors que les grèves dans le pays étaient au plus fort.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a terminé vendredi soir à 1572$ contre 1633$ une semaine auparavant.

L'once de palladium a fini à 605$ contre 638 $ le vendredi précédent.

Les commentaires sont fermés.