Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/11/2012

Wall Street dans le vert, portée par les consommateurs américain


La cote américaine est attendue en hausse avant bourse ce vendredi, après la pause de la veille. Les statistiques économiques plutôt positives provenant de Chine (activité manufacturière) ou encore d'Allemagne parviennent à détendre l'atmosphère, alors qu'outre-Atlantique, l'actualité est plus que réduite.
Wall Street était fermé hier jeudi pour Thanksgiving et ne rouvrira que pour une courte séance ce vendredi, la clôture étant programmée à 19 heures. Il n'aura pas de statistiques économiques outre-Atlantique en fin de semaine, pas plus que de publications financières trimestrielles marquantes d'entreprises cotées.
Lundi, les choses sérieuses reprendront avec l'indice national d'activité de la Fed de Chicago et l'indice manufacturier de la Fed de Dallas, avant un programme plus chargé mardi (commandes américaines de biens durables, indice immobilier S&P Case-Shiller, indice de confiance du Conference Board et indicateur de la Fed de Richmond). ADT, Analog Devices et PVH Corp publieront mardi, suivis mercredi par Pall Corp et jeudi par Kroger ou Tiffany.
VALEURS DU JOUR
Research In Motion rebondit de 12% avant bourse à Wall Street, après des commentaires positifs d'un analyste avant le lancement du BlackBerry 10. Le lancement de l'appareil tant attendu est programmé le 30 janvier 2013. L'analyste Peter Misek de Jefferies a récemment évoqué un fort soutien des opérateurs au "BB10", qui aurait donc des probabilités de succès.
Citigroup pourrait sortir de Grupo Aeromexico. La direction de la holding de tête de la principale compagnie aérienne mexicaine s'attend en tout cas à ce que la banque vende un jour ou l'autre sa participation de 37% dans le cadre de sa politique de cessions d'actifs non stratégiques. Le groupe bancaire américain avait investi dans la compagnie lors de sa privatisation il y a cinq ans.
Wal-Mart est en pleine effervescence aux Etats-Unis pour le fameux "Black friday", qui marque le début de la saison des achats de Noël. En Inde, cependant, les choses se compliquent un peu puisque la 'joint venture' locale du distributeur vient de suspendre son directeur financier, sur fond d'enquête concernant des faits de corruption. D'autres employés ont également été suspendus. Le groupe investigue afin de déterminer la véracité d'éventuelles infractions aux lois américaines anti-corruption. Les enquêtes internes concernent l'Inde, mais aussi le Brésil et la Chine, après une investigation menée au Mexique.

Les commentaires sont fermés.