Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/10/2013

Le mariage de Valentine et cedric

Émotion, simplicité, rires et partage : les ingrédients d’un mariage réussi.

photo.jpg

La cérémonie

Une église somptueuse au cœur de la ville de Nantes, une messe animée par les voix extraordinaires d’un gospel, un Ave Maria à couper le souffle, une standing ovation de l’assistance… L’émotion était de mise.

Les fleurs

Blanc immaculé. Roses blanches, arums, lys, pivoines… Un choix de fleurs très épuré. Pour la promise, un bouquet longiligne et sobre « pour rappeler la robe », ponctué de jasmin, et pour les bancs de l’église des bouquets de roses et de lierre. L’astuce : recycler la décoration florale de l’église dans de grosses corbeilles accrochées au mur de la salle de réception (sans oublier de faire don d’une composition à la paroisse).

L’adresse de Valentine : L’Atelier du Fleuriste, 20, rue Franklin, 44000 Nantes. Tél. : 02 40 35 31 32.

 La sortie d'église

Les vœux sont désormais prononcés, le couple est à l’aube d’une nouvelle aventure. Pour célébrer cela, les amis et la famille accueillent les mariés avec des pétales de roses – blanches évidemment. Après les photos, direction Vallet, dans le vignoble nantais, où une vieille demeure du XVe siècle attend les mariés et leurs invités.

 La voiture

« Un vrai casse-tête » selon Valentine. Avec un marié accro aux belles cylindrées (Cédric ne jure que par Lotus et BMW), l’impasse sur une voiture de choix n’était pas permise. Facile à dire, mais écumer tous les loueurs de voitures spécialisées ne suffit pas toujours à trouver son bonheur. Heureusement, la crise a pu être évitée – de justesse – grâce à une ancienne Mercedes de 1959, prêtée par un ami.

La robe et la mise en beauté

Pas de compromis, mais une robe sur mesure de la créatrice Delphine Manivet. Après six mois de confection, le résultat est à la hauteur. Un modèle léger, raffiné, dans l’air du temps et non sans rappeler les figures de la Grèce antique. Côté accessoires, une perle de Tahiti comme seul bijou avec sa bague de fiançailles et des ballerines Repetto argentées. Pour la mise en beauté, Valentine a opté pour le naturel. Le maquillage est léger et rosé, la coiffure structurée sans être stricte, ni trop classique.

Adresses:

les Bagues de fiançailles

Le site de Delphine Manivet


 Le lieu et le traiteur

Un lieu intimiste. À l’extérieur, une cour carrée et verdoyante. À l’intérieur, des pierres apparentes et une grande hauteur sous plafond. Une salle pleine de charme, très minérale. Pour la réchauffer, des centres de tables en fleurs blanches et rouges, des timbales de fruits rouges à picorer, des petites bougies et une touche de vert avec le lierre. Côté traiteur, pas d’entrée pour éviter un repas interminable, mais un cocktail autour de plusieurs ateliers. Huîtres servies avec un muscadet, foie gras sur pain et pain d’épice, pierrade de viandes, poissons et saint-jacques…

Adresse:

La Seigneurie du Bois Benoist

Letraiteur Tailhandier & Douet



La pause sucreries : un buffet de bonbons en fin de soirée. Succès garanti ! Valentine s’en étonne encore : « Il n’en restait plus un seul, alors qu’on pensait en avoir trop prévu ! »

Clin d’œil régional : pas de dragées, mais des petits sachets de caramels au beurre salé breton offerts aux invités.

 Le lieu et le traiteur

Un lieu intimiste. À l’extérieur, une cour carrée et verdoyante. À l’intérieur, des pierres apparentes et une grande hauteur sous plafond. Une salle pleine de charme, très minérale. Pour la réchauffer, des centres de tables en fleurs blanches et rouges, des timbales de fruits rouges à picorer, des petites bougies et une touche de vert avec le lierre. Côté traiteur, pas d’entrée pour éviter un repas interminable, mais un cocktail autour de plusieurs ateliers. Huîtres servies avec un muscadet, foie gras sur pain et pain d’épice, pierrade de viandes, poissons et saint-jacques…

La pause sucreries : un buffet de bonbons en fin de soirée. Succès garanti ! Valentine s’en étonne encore : « Il n’en restait plus un seul, alors qu’on pensait en avoir trop prévu ! »

Clin d’œil régional : pas de dragées, mais des petits sachets de caramels au beurre salé breton offerts aux invités.


 Le thème

Le jeune couple ne manque pas d’humour. Avec une mariée attachée de presse à la ville, jouer la carte de la presse était tentant. Un choix original qui marque les esprits. Faire-part, livret de messe, remerciements : des photos mises en page à la façon des unes d’un tabloïd. Détail : les tables affichent, elles aussi, les noms de grands titres de journaux et magazines français.

 Les photos officielles

Aux yeux de leurs amis, ils sont « un couple citadin, très parisien ». Le choix des photos s’imposait alors dans un cadre urbain et moderne. Pas de « chichis », une ambiance qui leur ressemble, derrière le palais de justice de Nantes, à l’architecture très contemporaine.

Les commentaires sont fermés.