Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/10/2013

VOYAGES; Un week-end à Séville


Séville, c’est d’abord la lumière. Étincelante lorsqu’elle poudre l’habit des matadors et qu’elle éclabousse les maisons blanches dont les façades voilées se mirent dans le Guadalquivir.


Dorée quand elle se coule dans les arches du palais de l’Alcazar et rebondit en flaques sur le sol de marbre et les miroirs. Au-delà du folklore et des images colorées véhiculées par “ Carmen ” et “ le Barbier ”, la capitale de l’Andalousie apparaît dans la beauté rayonnante de son architecture hybride. Il faut entrer dans Séville par la route de Cadix pour apprécier pleinement le charme nonchalant des grandes avenues bordées de jardins magnifiques. Le parc de Maria Luísa et la Plaza España, les pavillons étrangers de l’Exposition hispano-américaine de 1929 et leurs façades kitsch, la végétation exubérante qui évoque l’Afrique si proche et, sur l’Isla de la Cartuja, les musées et parcs à thèmes qui ont remplacé les pavillons d’Expo’92. Trois itinéraires de découverte et nos bonnes adresses sévillanes.

Corridas à El Arenal
Douceur de vivre et quiétude six mois de l’année. Passion et animation le reste du temps. La vie de l’ancien quartier portuaire de Séville est rythmée par la saison des corridas. Elle commence à Pâques avec la Feria et se termine au mois d’octobre. Certains dimanches, les 14 000 places de la Plaza de toros de la Real Maestranza de Caballeria (les plus belles arènes d’Espagne) s’arrachent à prix d’or. Entre deux courses, il y a foule, dans les petits bars de la calle Antonia Diaz et des rues environnantes.

- Bon appétit. Las Golondrinas. Une maison qui porte allègrement son demi-siècle. Pour une cuisine familiale et sans prétention mais pleine de saveurs.Calle Antillano Campos, 26. Tél. : 00 34 95 433 16 26. (Env. 25 E.)
- Bonne nuit. Gran melia Colon. Sa situation, à proximité des arènes de la Maestranza, en a fait l’adresse favorite des toreros et de leurs aficionados. Confortable et élégant, cet hôtel mérite ses cinq étoiles.Calle Canalejas, 1. Tél. : 00 34 95 422 29 00. (Nuit en chambre double : 260 E.)

Romantisme dans le barrio de Santa Cruz.
Il fait bon se promener au fil des ruelles du barrio de Santa Cruz. L’ancien quartier juif illustre à la perfection l’art de vivre andalou. D’une fenêtre s’échappe un accord de guitare ponctué de martèlements : une école de flamenco en plein travail. Il faut avoir l’audace de pousser une porte pour mériter la fraîcheur bleue d’un passage dont la mosaïque débouche sur un patio éclatant. C’est tout ça, le barrio de Santa Cruz. Mais c’est aussi le quartier de la tour de la Giralda aux jardins de l’Alcazar, en passant par l’architecture Renaissance de la Casa de Pilatos.
- Bon appétit. Bodega Santa Cruz. On se presse pour déguster les plats solides de ce bar à tapas animé.
Calle Rodrigo Caro, 1.
Tél. : 00 34 95 421 32 46. (Env. 20 E.)

- Bonne nuit. Hotel Alfonso XIII. C’est l’un des plus célèbres palaces d’Espagne. On ne peut pas rester insensible aux plafonds à caissons, au marbre qui répond aux azulejos, à l’architecture inspirée du style mauresque andalou.San Fernando, 2. Tél. : 00 34 95 491 70 00. (Nuit en chambre double : 466 E).

Soirées gitanes à Triana.
Ambiance très Gipsy Kings dans l’ancien quartier gitan de Séville, sur la rive gauche du Guadalquivir. C’est là qu’il faut venir pour grignoter des tapas. Le soir, les bars qui fourmillent, notamment autour de la Plaza del Altonazo, sont très animés. Le flamenco abolit les barrières sociales et les Espagnols de la Movida se retrouvent, toutes origines confondues, pour danser une sévillane ou accompagner de la voix les prestations des couples.

- Bon appétit. Casa Mejías. Cuisine traditionnelle. Près du pont de Triana, le restaurant offre une belle terrasse.
Calle Reyes Católicos, 25.
Tél. : 00 34 95 456 43 07.
- Sortir. Il y a beaucoup de bars dans le barrio de Triana. Vous aurez donc l’embarras du choix. Mais il faut savoir attendre une heure avancée de la nuit. Décalage horaire local oblige, la soirée commence rarement avant 1 heure ou 2 heures du matin. Bonne nuit !

Semaine Sainte et Féria
qui se déroule du dimanche des Rameaux à celui de Pâques (du 20 au 27 mars), dans une ambiance de surexcitation incroyable, les Sévillans continuent avec la Feria de Abril (du 12 au 17 avril). Si l’essentiel des parades et défilés à cheval a lieu au sud du quartier de Los Remedios, proche de Triana, sur la rive gauche du Guadalquivir, on fait la fête dans toute la ville.

- Y aller
Plusieurs voyagistes proposent des formules week-end à Séville, comprenant le vol au départ de Paris, les transferts et l’hébergement. C’est le cas, notamment, de Mundicolor, qui offre une belle sélection d’établissements, du charme au luxe. À partir de 410 E par personne en chambre double pour 2 nuits d’hôtel.
Rens. au 01.46.22.41.37.

Les commentaires sont fermés.