Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/06/2015

Comprendre le trading des CFD

Le trading des CFD est une excellente façon de placer son argent. Comme l’ensemble des investissements financiers tels que la bourse ou les options binaires, le marché des CFD n’est bien évidemment pas exempté de risques.

cfd.jpg

L’investisseur inexpérimenté peut ainsi perdre l’ensemble de sa réserve d’argent. Mais si son activité s’accompagne d’un apprentissage et d’une méthode rigoureuse, celle-ci peut lui rapporter gros. Explications du marché peu connu des CFD.

Une définition des CFD

Le terme CFD est l’abréviation de « contract for difference ». Il s’agit d’un produit financier relativement récent. Les CFD se distinguent des marchés classiques comme celui de la bourse dans la mesure où elles sont des produits dérivés. En d’autres termes, ce marché vous permet de spéculer à la hausse mais aussi à la baisse grâce à la vente à découvert. Les investisseurs CFD spéculent donc sur l’évolution des cours quels qu’ils soient. Il faut s’avoir qu’en France, les CFD ont beaucoup moins de succès que dans d’autres pays européens notamment en Allemagne et en Angleterre. Il existe cependant un nombre croissant de traders français qui se lancent sur ce marché fructueux.

Les brokers CFD

De la même façon qu’il existe des brokers dédiés aux marches des actions, du forex ou des options binaires, certains brokers sont spécialisés dans les CFD. A noter que l’on peut aussi trouver des brokers généralistes qui permettent aux investisseurs de trader sur divers marchés. Mais il est toujours préférable de choisir un broker CFD spécialisé dans son domaine. Comme sur n’importe quel marché, celui des CFD voient fleurir des brokers peu scrupuleux dont les clients se font arnaquer en ne pouvant jamais récupérer leurs gains. Il est donc impératif de choisir un broker régulé, quel que soit le marché sur lequel vous désirez investir. Pour cela, sachez qu’il existe des sites de comparatif broker CFD qui permettent justement de rassembler toutes les informations relatives aux brokers les plus réputés. N’hésitez pas à en visiter plusieurs, afin d’être sûr de faire le meilleur choix.

L’effet de levier

Quand on commence à trader sur le marché des CFD, il est important de connaître l’effet de levier. En effet, la plupart des brokers CFD autorisent des effets de leviers conséquents. Cela signifie que le trader peut prendre des positions selon des montants bien supérieurs à son capital. Si l’effet de levier peut permettre de gagner bien plus d’argent que si l’on se cantonne à sa propre réserve, il peut aussi vous faire perdre tout votre argent. Il est donc recommandé de commencer par un effet de levier limité.

Source photo: capital.fr

18/06/2015

Les compagnies d'assurance multiplient les nouveaux contrats à destination des particuliers

infos-hospitalieres.pngLes assureurs rivalisent d'imagination en matière de complémentaire santé. L'assuré qui soigne seul un rhume, veut arrêter de fumer ou achète des antipaludéens pour un voyage à l'autre bout du monde, sera désormais remboursé dans la limite de 30 euros par an. Ou de 60 euros, s'il passe par une pharmacie du réseau Santéclair.fr (holding détenu à parité par Maaf-MMA et les AGF). «Grâce à l'afflux d'information accessible notamment sur Internet, l'automédication tend à se développer», justifie le président des mutuelles Maaf Assurances et MMA.


De leur côté, les AGF viennent de bâtir un nouveau contrat «senior». La cible : les plus de 60 ans, qui représentent 20% de la population française. Au menu, on relève le remboursement d'implants dentaires, de prothèses auditives, mais aussi la prise en charge des ascendants dépendants en cas d'hospitalisation, des déplacements pour examens...


Selon la dernière étude du Crédoc, les Français attendent une information plus claire sur les remboursements et une clarification des prestations proposées. Aujourd'hui, il est difficile de comparer les contrats.
Les analystes ont défini trois profils courants d'assurés : un homme de 25 ans portant des lunettes, une famille de 40 ans avec un enfant et un homme de 50 ans à la recherche d'une complémentaire «haut de gamme», couvrant surtout les dépassements d'honoraires en consultation.

Pour ce dernier, les dépassements d'honoraires doivent être remboursés à hauteur d'au moins 200% du tarif de convention. Les contrats doivent aussi prendre en charge des frais d'hospitalisation en chambre particulière d'au moins 50 euros par jour et des frais d'optique d'au moins 200 euros par an.

Les besoins de la famille de 40 ans sont différents. Les contrats Pleine Santé Macif et Bien-Être 1 d'AXA correspondent parfaitement à ces critères aux yeux de Testepourvous.com. Mais d'autres complémentaires sont également bien classées

Enfin, le jeune homme de 25 ans privilégiera une cotisation modérée (15 à 25 euros par mois) et des remboursements optiques de 75 à 100 euros par an. Quitte à limiter le remboursement des autres dépenses au ticket modérateur. «Les offres du Groupe Apicil (Fit Santé 1) et de la MAAF (Biorythm) répondent le mieux à ces attentes», conclut l'étude. Viennent ensuite Santé Plus Solidaire Garantie 100 Bien-être d'Azur Assurances, BNP Santé 1, Complémentaire Santé Formule Confort de Crédit Agricole, Généric Santé «confort» S4 de GAN Assurances, Groupama Santé Active A1B2 de Groupama et enfin Complétys Santé de La Poste.

Photo: https://www.maaf.fr/