Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/10/2013

Barclays condamné à une amende pour manipuler les prix de l'électricité aux États-Unis

Suite à une plainte déposée par l'autorité de régulation de l'énergie (FERC signifie Regulatory Commission fédérale de l'énergie)  la banque britannique Barclays a été condamé pour la manipulation des prix de l'électricité en Californie.

Selon la FERC , «étant donné la gravité des manipulations et de l'absence de tout effort par Barclays et des quatre opérateurs de remédier à ces violations, la FERC condamne  Barclays à payer une amende de 435 millions de dollars.

Cette amende de 435 millions de dollars est la plus lourde peine infligée à une société  depuis l'adoption de la Loi sur l'industrie de l'électricité de 2005. La FERC a déposé cette plainte devant de Californie.

Cette demande est également extensible à divers intermédiaires ( à savoir quatre) qui ont agi en tant que partenaires de cette fraude présumée.

Ces événements découlent d'un prétendu plan conçu par la banque entre 2006 et 2008 pour manipuler le prix de l'électricité sur le marché de gros et de détail.

La banque clame que ces allégations sont sans fondements. En outre, la banque refuse de payer une amende. Plus tôt cette année, la Commission de régulation avait condamné Deutsche Bank à 1,7 million $ pour un cas similaire de manipulation du marché de l'électricité en Californie.

23/11/2012

la Belgique va contrôler le marché de l’or

Un arsenal de mesures a été mis en place par le gouvernement pour traquer la fraude sociale et fiscale. Source le soir

L’accord budgétaire a prévu une batterie de mesures pour lutter contre la fraude fiscale et sociale. En en autre la fin de la possibilité de l’achat ou vente d’or en liquide…Ces nouvelles dispositions doivent générer 216 millions d’euros pour le budget 2013, dont 100 millions proviendront de la traque aux abus contre la sécurité sociale. Ces recettes seront ensuite injectées dans l’économie.

Parmi les nombreuses mesures décidées, pointons celles qui doivent rendre plus transparent le commerce de l’or. Voilà un secteur à risque, entraînant blanchiment et grande fraude. Une partie de ce commerce échappe complètement à la comptabilité officielle. Les prix de l’or augmentant, les criminels l’utilisent souvent comme produit d’investissement pour gonfler leur patrimoine. Contrairement aux banques et aux diamantaires, les négociants en or ne sont pas obligés d’enregistrer leurs clients. Ils seront à, présent soumis eux aussi à cette obligation. La limitation des paiements cash jusqu’à 5000 euros sera désormais étendue aux particuliers qui revendent de l’or aux négociants. Ce qui permettra de rendre ces transactions plus transparentes.