Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

Economie du Sud de la France

Pas de triomphalisme. Mais entre tassement en début d'année et redémarrage au second semestre, les cabinets de recrutement se montrent plutôt satisfaits. Quant aux entreprises, La rentrée n'est pas mauvaise, mais il s'agit de recrutements de renouvèlement et très peu de créations de postes. Les métiers satellites du vin continuent quant à eux de bien se porter, les entreprises spécialisées dans la fabrication de barriques exportent plus de 70% de leurs produits pour répondre à la demande des producteurs de vins du Nouveau Monde.

Quels secteurs tirent le recrutement en Paca et Languedoc-Roussillon ?

logo.pngSelon alterecoplus.fr le BTP d'abord qui connaît un fort développement, avec des besoins importants en expérimentés pour des créations de postes. Les demandes concernent aussi bien les travaux, du chef de chantier au directeur travaux, que la gestion immobilière. Peu de postes en production, sauf en renouvèlement suite à des départs en retraite. Ce sont les métiers d'ingénierie qui embauchent. Missions auxquelles s'ajoutent celles réalisées pour des petites entreprises traditionnelles locales. Le spectre est donc large et touche des missions allant du bâtiment aux technologies, à la sécurité, la distribution, la logistique. de grands groupes commencent à sortir des projets et à recruter en volume, tandis que les PME locales montrent des besoins liés à des remplacements et des créations, notamment dans l'environnement des technologies, à des postes commerciaux ou techniques (chefs de projets, responsables techniques dans le développement logiciel, etc.).

oN note depuis peu les effets du papy-boom : Des PME ont été prises au dépourvu par les nouveaux calculs d'âge et sont aujourd'hui en recherches immédiates. Les besoins portent sur des postes assez techniques, donc complexes à pourvoir, s'adressant de plus à des profils très peu mobiles ET soutenue également dans le secteur banque-assurance avec l'anticipation du papy-boom. Ce type de démarche est plutôt bon signe, car elle structure, renforce et pérennise le tissu économique régional.

papyboom.jpg

(Source Photo)
on peut rappeler que parmi les dix premiers établissements industriels de Midi-Pyrénées, cinq se situent dans le domaine aéronautique, deux dépendent de ce pôle, 500 établissements régionaux sont partenaires de ce secteur. A court terme, on peut être très optimiste puisqu'Airbus remporte des marchés. Mais des interrogations demeurent sur le moyen terme.


Les commentaires sont fermés.